« Permettre aux artistes locaux d’exister médiatiquement »

 Capture d’écran 2013-02-01 à 11.06.32La nouvelle webradio, «Les Enfants du Rhône» est en ligne depuis hier. Aymeric Eustache, l’instigateur du projet explique le concept.

Pourquoi créer une radio consacrée aux artistes rhodaniens ?
Je suis ingénieur sonore de profession. Dans le cadre de mon métier je suis amené à sonoriser des concerts d’artistes ou de groupes locaux. Beaucoup sont de qualité. Mais peu de monde assiste à leurs concerts. Le grand public ne se déplace pas car tout simplement ces artistes n’existent pas médiatiquement.

En ligne depuis hier, quel est l’objectif de cette webradio ?
Je souhaite donner de la visibilité à ces artistes, afin de faire connaître leur musique au plus large public. J’ai remarqué depuis que je travaille sur ce projet, que les artistes rhodaniens collaborent peu entre eux. Au mieux, ils se connaissent de nom mais pas musicalement. Notre radio pourrait les inciter à monter des projets ensemble.

Comment sélectionnez-vous les artistes que vous programmez ?
Tous les artistes, amateurs et professionnels, peuvent m’envoyer des sons. Une seule condition doit être remplie. Je ne diffuse que les sons enregistrés en studio. Forcément, je reçois davantage de sons d’artistes pro.

Faites-vous votre choix en fonction d’un style particulier ?
Absolument pas. Les En- fants du Rhône se veut être une radio musicale généraliste. Aucun style en particulier ne sera mis en valeur par rapport à un autre. Tout le monde a sa place. Je souhaite qu’il y ait des morceaux variés et que le tout soit équilibré. Cependant, je conçois la programmation en fonction des sons que je reçois.

Vous diffusez des playlists tout au long de la journée. Des directs sont-ils programmés ?

Pour le moment, ce n’est pas notre objectif. Deux jeunes journalistes musicaux sont chargés de réaliser des reportages et des interviews de ces artistes, pour connaître l’environnement et l’ambiance dans lesquels ils créent. Ces podcasts seront diffusés plusieurs fois dans la journée.

Cette radio ne se veut donc pas critique envers les artistes… ?
Critiquer ne correspond pas à notre ligne éditoriale. D’autres médias le font très bien. Nous cherchons à faire connaître les artistes pour qu’ils créent ensemble. L’objectif est de mettre en place une dynamique dans le Rhône et plus particulièrement à Lyon.

Lyon compte déjà plusieurs radios musicales. Vous sentez-vous en concurrence avec l’une d’entre elles ?

Aucune station ne diffuse uniquement des artistes rhodaniens. Nous ne nous sentons en concurrence avec personne. Certains médias ont été étonnés de notre démarche. Mais majoritairement, nous avons été encouragés.

Propos recueillis par Célia Rumeau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s